lundi 8 juillet 2019

Visite du jardin de la Maubrerie



Je pense que tout le monde connaît l’émission de Stéphane Marie « Silence çà pousse ».

Eh bien OUI, j’ai visité son jardin, et avec lui !
Aussi, je vous fais profiter de quelques clichés pris il y a une semaine.
Stéphane Marie commence la visite par nous raconter le parcours de sa vie, partir d’un champ et dessiner différents espaces, puis comment aimer, observer, planter, multiplier les plantes etc….etc….
Sa maison nichée dans un écrin de verdure est le reflet de sa personne. Il est accueillant, chaleureux, il virevolte sans arrêt mais reste disponible pour ceux qui l’interpellent.
Mais comment l’aborder, parce qu’il faut vous dire que je n’étais pas seule. Quelques 200 personnes étaient au rendez-vous. Je n’en croyais pas mes yeux ! Mais au fil de la balade, certains déambulent au grès de leurs envies ; seuls les passionnés le suivent de près et l’on arrive quand même à lui poser des questions ; il y répond avec beaucoup de gentillesse et d’humour, tel que l’on peut le voir dans son émission, très naturel.
La visite se termine par la vente et dédicace de ses livres, pour ceux et celles qui le souhaitent, tout en buvant un verre de cidre et dégustant de délicieux biscuits de la région, offerts par le propriétaire des lieux.
Voilà « en gros » ce que je pouvais vous dire avant de visionner mes photos. Il faisait très chaud ; certaines prises de vue vous paraîtront peut-être un peu claires……..
Et bonnes vacances à ceux et celles qui partent ces jours-ci……..

Jeanine Jeaneau




































                                                                   Mis en ligne par Régine

samedi 6 juillet 2019

Le jardin des plantes d'Amiens



D'une superficie de près d'1 ha , le jardin des plantes d'Amiens est l'un des plus anciens de France . Louis XV en a fait un jardin botanique au 18ème siècle avec pour thème :
" Des Plantes , des Usages et des Hommes "
Il est devenu le " Jardin du Roy "


Une belle entrée , un peu ludique pour les enfants

Un alignement de bougainvillées sur tiges :


et 3,5 km de haies de buis encadrant les plantes . La pyrale n'est pas encore arrivée à Amiens . Lorsqu'elle sera là , ce ne sera plus gérable .




3 catégories de plantes : comestibles , médicinales et tinctoriales , toutes bien étiquetées .


des arbres peu communs comme un genêt ananas ou cytisus battandieri , dont la fleur a l'odeur et l'aspect de l'ananas .


Un essai de ruche sans danger pour les visiteurs, les abeilles devant entrer et sortir par cette tour élevée . Mais cette ruche ne leur a pas plu et l'essaim est parti vers un autre habitat !



Dans les serres , des plantes en pépinières pour fleurir la ville et un salon peu ordinaire


où les sièges ne servent pas à se reposer  ...


un manequin porte une jolie jupe 


Le squelette d'un cornouiller (cornus mas ) à 5 branches , contemporain de la création du jardin des plantes
Marie-Antoinette serait venue le voir



Entrée libre dans ce jardin classé remarquable


Geneviève

dimanche 23 juin 2019

La vie aquatique



Un bassin est toujours une source de vie et d'intérêt au jardin


Cette plante en fleurs est étonnante à plus d'un titre : elle est carnivore ! Sous l'eau , elle possède des petites outres qui aspirent des proies à son échelle , daphnées , larves de moustiques ... Elle développe ses jolies fleurs jaunes au dessus de l'eau .



Un couple d'agrions se reflète dans l'eau . Agripés à la tige d'utriculaire , les oeufs ou les larves d'agrion seront-ils dévorés par cette plante  ?





Autre habitant curieux , ce limnée est un escargot aquatique qui se nourrit de plantes .
Il se déplace bizarrement à l'envers, à la surface de l'eau , offrant son "pied" à l'objectif .



Geneviève

lundi 17 juin 2019

Arbustes en fleurs en juin



Juin, le mois des roses , mais aussi le mois de floraisons d'arbustes plus ou moins connus 


J'aime l'infinie variété des arbustes aux floraisons souvent spectaculaires 


Pas de piquants et la taille est plus aisée que celle des rosiers



Pas (ou si rarement!) de maladie , donc pas de traitement



Un bonheur de jardinier contemplatif


et une ressource infinie pour les amateurs de bouquets ...


En avez-vous reconnus ?

Geneviève