mardi 18 janvier 2011

Mythes et contes (n°2) : l'aconit

Pour le douzième et dernier de ses travaux, Hercule, sur ordre d'Eurysthée, roi de Mycènes, devait se rendre aux Enfers et ramener sur terre Cerbère, le chien de garde à trois têtes. Ce chien, frère de l'hydre et de la chimère, était si laid que quiconque le regardait était pétrifié sur le champ.
Hercule remporta le combat à mains nues. Sur la route du retour, Cerbère bava, et de cette bave mortelle qui se répandait sur le sol naquit, entre rochers et poussière, une plante vénéneuse, l'aconit (Aconitum napellus).



Eurysthée fut si effrayé, qu'il demanda à Hercule de renvoyer le chien d'où il venait...
Geneviève

3 commentaires:

Anonyme a dit…

merci, Geneviève pour cette légende et les belles photos de l'aconit que j'aime beaucoup et qui me rappelle mon enfance.
CHANTAL de BELLEVAL

catherine a dit…

mais heureusement qu'il a bavé cette fleur est vraiment très belle !!!
j'aime surtout sa couleur

Grib'rouille a dit…

Merci pour ces belles visites que je viens de commencer, en suivant le chemin que paradis express a semé de petits cailloux pour vous trouver. Je reviendrais pour poursuivre les visites.
Merci encore et à bientôt.
La Féerailleuse